L’application de la DCE dans les départements et régions d’outre-mer : la mise en lumière des discordances entre le concevable et le possible à la Martinique - Université de Guyane Access content directly
Journal Articles Norois Year : 2015

Application of the EU Water Framework Directive in the French Overseas Departments: highlighting discrepancies between the conceivable and the possible in Martinique, French West Indies

L’application de la DCE dans les départements et régions d’outre-mer : la mise en lumière des discordances entre le concevable et le possible à la Martinique

Guillaume Lalubie
  • Function : Author
Jean-Raphaël Gros-Desormeaux

Abstract

In a context of global environmental change, the issue of water management is aggravated in the French overseas departments. Uncertain knowledge on the context of global change is in contradiction with the concept of “reference conditions” implemented by the European Water Framework Directive (WFD). This context, where uncertainty and risk are intertwined, raises the hypothesis of a possible discrepancy between the obligations set by the WFD and the management options permitted by local conditions. The objective of this paper is to examine the situation in Overseas Departments and their ability to meet the requirements of the WFD. If the implementation of the WFD in the Overseas Departments was followed by major efforts in local consultation and the acquisition of scientific knowledge, the lack of historical scientific data prevents the determination of “reference conditions” as a metastable conception of the ecosystems’ balance. The case of Martinique illustrates the challenges faced by Overseas Departments to ascertain the concept of “reference conditions”, which is difficult to define due to uncertainties of the technical and scientific knowledge. Beyond this issue, the inertia around the implementation of concrete actions is exacerbated in those territories. Cyclical conditions, where uncertainty of knowledge, risk and the precautionary principle interlace, are prone to increase the duration of implementation of collective actions. Relevant institutions in the management of aquatic environments in the Overseas Departments would benefit from using financial instruments that could boost the preservation and improvement of the ecological status of aquatic systems from “reference conditions” defined by the socio-ecological values of the aquatic systems.
Dans un contexte de changements environnementaux globaux, la question de la gestion de l’eau est d’autant plus exacerbée dans les départements et régions d’outre-mer français (Drom). Les savoirs incertains relatifs au contexte de changement global sont en contradiction avec le concept de « conditions de référence » mis en œuvre par la directive cadre européenne sur l’eau (DCE). Les contextes, où incertitude et risque s’entremêlent, autorisent l’hypothèse d’une probable discordance entre des injonctions prévues par la DCE et les possibilités de gestion autorisées par les situations locales. L’objectif de cette contribution est d’interroger les situations Dromiennes sur leur capacité à répondre aux injonctions de la DCE. Si l’application de la DCE dans les Drom a effectivement été porteuse d’efforts soutenus dans la concertation territoriale et l’acquisition de connaissances scientifiques, l’insuffisance de données scientifiques historiques ne permet pas de définir des « conditions de référence » selon une conception métastable de l’équilibre des écosystèmes. L’exemple de la Martinique illustre les difficultés que rencontrent les Drom à donner sens au concept de « conditions de référence » difficilement définissable à cause d’incertitudes dans les savoirs technico-scientifiques. Au delà de cette question, l’inertie autour de la mise en œuvre d’actions concrètes est d’autant plus exacerbée dans ces territoires. Les situations conjoncturelles où incertitude des savoirs, risque et principe de précaution s’entremêlent, sont favorable à accroître les durées de mise en œuvre de l’action collective. Les organisations compétentes sur la gestion des milieux aquatiques dans les Drom gagneraient à investir les instruments financiers qui dynamiseraient la préservation et l’amélioration de l’état écologique des systèmes aquatiques, à partir de « conditions de référence » notamment instituées selon les valeurs socio-écologiques des systèmes aquatiques.

Dates and versions

hal-02955058 , version 1 (01-10-2020)

Identifiers

Cite

Guillaume Lalubie, Jean-Raphaël Gros-Desormeaux, Thierry Nicolas. L’application de la DCE dans les départements et régions d’outre-mer : la mise en lumière des discordances entre le concevable et le possible à la Martinique. Norois, 2015, 235, pp.51-66. ⟨10.4000/norois.5614⟩. ⟨hal-02955058⟩

Collections

GUYANE MINEA
39 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More